Vous êtes ici

Actualités sur la combinaison ipilimumab et nivolumab

PL2-4: Ipilimumab + Nivolumab – J.-J. Grob

 

L’utilisation de nivolumab (N) seul et l’association nivolumab + ipilimumab (N+I) améliorent significativement les taux de réponse, la durée de survie sans progression et le taux de réponse globale versus ipilimumab (I) seul chez les patients naïfs de traitement (Checkmate 067 et 069). La combinaison N+I permettait l’obtention d’une durée de survie sans progression supérieure numériquement à celle obtenue avec le N seul mais le design de l’étude ne permettait pas de répondre à cette question. L’analyse post-hoc montrait que la supériorité apparente de la combinaison N + I versus N n’était évidente que chez les patients PD-L1 négatifs. Les effets indésirables de grade ≥ 3 dans la combinaison N + I concernaient 55 % des patients. Les données de survie globale sont en attente, et des réponses prolongées ont été observées dans les trois bras de traitement.

Concernant l’étude Chekmate 064, comparant les séquences ipilimumab puis nivolumab versus nivolumab puis ipilimumab, il est trop tôt pour tirer des conclusions sur la séquence optimale d’utilisation. Les premiers résultats sont de façon inattendue en faveur de la séquence nivolumab puis ipilimumab mais les deux bras de l’étude ne sont pas équilibrés concernant le statut PD-L1.

Enfin l’algorithme décisionnel chez les patients B-Raf non mutés et mutés reste incertain.

Dr Nausicaa Malissen

 

N. Malissen a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications.