Vous êtes ici

Comment identifier les mélanomes agressifs ?

PA1-5 : Identification of aggressive melanoma - J. Malvehy

 

Reconnaître les mélanomes agressifs permettrait d’améliorer nos stratégies de prévention, d’évaluer au mieux le pronostic de nos patients, d’adapter la surveillance, et de mieux sélectionner les patients relevant d’un traitement adjuvant.

Un mélanome agressif est défini par son potentiel métastatique et son risque de mortalité. Le risque métastatique dépend de l’épaisseur du mélanome et du sous-type anatomoclinique. La vitesse de croissance du mélanome reflète également son agressivité, et est corrélée au pronostic. Cependant la date initiale de croissance du mélanome et le volume du mélanome sont parfois difficiles à obtenir. Les mélanomes à croissance rapide (MCR) concernent plutôt les patients de sexe masculin âgés de plus de 65 ans, avec un nombre de naevus < 50 et quelques éphélides. Ces MCR sont volontiers symétriques, en relief, non pigmentés, avec une bordure régulière. Sur le plan moléculaire, il a été récemment mis en évidence un autre facteur pronostique indépendant : les mutations du promoteur TERT. En pratique nous utilisons le stade AJCC pour poser l’indication de traitement adjuvant, mais une approche prenant en compte les informations cliniques et les données de biologie moléculaire parait nécessaire pour déterminer les patients les plus à même de bénéficier d’un traitement adjuvant.

Laura Troin

 

L. Troin a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications