Vous êtes ici

États des lieux du mélanome de primitif inconnu

PA6-2: Melanoma from unknown primary site: new approach - J. Messina

Le diagnostic de mélanome de primitif inconnu (MPI) doit répondre à 4 critères : - - absence d’antécédent d’énuclération/exentération ;

  • absence de lésion pigmentée ou non, détruite ou enlevée sans examen anatomopathologique dans le passé (paronychie chronique, bourgeon cutané…) ;
  • absence de cicatrice dans la région de drainage s’il s’agit d’une adénopathie métastatique ;
  • et un examen physique complet normal notamment oculaire, ORL, génital et anal.

60% des métastases de MPI sont ganglionnaires alors que les localisations viscérales et cutanées représentent chacune 20%.

En termes de pronostic, 6 séries de la littérature sur 9 ont montré une survie plus prolongée chez patients atteints des métastases ganglionnaires de MPI, avec notamment une survie à 5 ans chez les stades III de MPI de 68 % vs 45 % en cas de primitif connu. Dans la méta-analyse de Bao et al. (JAAD 2015), la survie globale MPI avec métastases viscérales est de 46,7 % à 1 an et 16,2 % à 5 ans avec une survie médiane de 9,9 mois.

En conclusion, le pronostic apparait parfois meilleur dans les MPI et leur traitement n’est pas différent.

Laura Troin

 

L. Troin n a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications