Vous êtes ici

Intérêt de combiner gamma-knife à la demande et nouvelles thérapies dans les métastases cérébrales de mélanome

PA12-2: Combining on-demand gamma knife with new therapies – S. Monestier

 

La prévalence des métastases cérébrales (MC) chez les patients atteints de mélanome métastatique augmente du fait des nouvelles thérapies (NT), cependant ces avancées sont encore limitées dans la prise en charge des MC.

Plusieurs cas de radiotoxicité sévère, parfois fatals, au cours de combinaison radiothérapie (RT) + NT ont été publiés mais aucun retrouvé dans une étude rétrospective de 30 patients traités par gamma-knife (GK) et inhibiteurs de B-Raf. Une étude rétrospective australienne rapporte 1 cas de radionécrose après GK + anti-PD1 parmi 6 patients traités par cette combinaison.

Une étude rétrospective de 168 patients traités par GK à la demande à Marseille dont 70 % recevaient des NT avant et/ou après GK a été réalisée. Cette étude trouvait une survie médiane après la 1re MC traitée de 6,5 mois et n’était pas significativement différente que les patients aient reçus ou pas des NT avant le traitement par GK. En revanche, l’ajout d’une NT après le traitement par gamma-knife permettait d’augmenter significativement la survie : 13 mois versus 3 mois. Cette augmentation était moindre dans le groupe l’ipilimumab. 57 % des patients n’avaient pas de symptômes neurologiques au moment du décès laissant supposer un rôle palliatif du GK, assurant une meilleure qualité « de fin de vie ». Cette étude montrait le bénéfice du GK à la demande, sans diminution du bénéfice lors de la répétition des sessions et permettant d’obtenir chez 42 % des patients 4 mois de survie supplémentaires.

 Dr Nausicaa Malissen

 

N. Malissen n'a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications