Vous êtes ici

Quelle est la place de la radiothérapie pan-encéphalique en situation adjuvante ou palliative ?

PA12-5 - What place for whole brain radiation in adjuvant or palliative situation - J. Thompson

 

Les nouvelles recommandations de l’ASRO (American Society for Radiation Oncology) proposent de limiter les indications de radiothérapie pan-encéphalique (RTPE) en raison de leur absence de bénéfice clinique démontré, et de la fréquence d’apparition de toxicités neurocognitives précoces.

D’après J. Thompson, en situation palliative la radiothérapie stéréotaxique est probablement la meilleure stratégie.

En revanche, en situation adjuvante, la combinaison d’exérèse chirurgicale ou radiochirurgie stéréotaxique pour des lésions symptomatiques associées à une radiothérapie pan-encéphalique avec épargne de l’hippocampe et aux nouvelles thérapies apparait comme la meilleure stratégie. En effet, une épargne de l’hippocampe permet de fortement réduire le risque de déclin cognitif et très peu de métastases cérébrales apparaissent dans cette région. De plus, il ajoute que ne pas contrôler la maladie métastatique cérébrale est sûrement plus à risque de déclin cognitif que réaliser une RTPE même en l’absence d’épargne de l’hippocampe.

L’essai thérapeutique ANZMTG/TROG permettra de répondre définitivement à cette question.

Dr Nausicaa Malissen

 

N. Malissen n'a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications