Vous êtes ici

Quelles sont les conclusions des grands essais sur le ganglion sentinelle ?

PA14-1: What is the overall message of large trials on sentinel node - J. Thompson

 

Plusieurs grands essais comme le MSLT-1, le Sunbelt, le MSLT-2 et le DECOG trial ont étudiés l’impact du ganglion sentinelle (GS) sur de larges cohortes.

Le MSLT-I portait sur 2 001 patients suivis pendant 10 ans et randomisés en 2 groupes : l’un bénéficiant de la technique du GS suivi d’un curage ganglionnaire si GS positif, le deuxième ne bénéficiant pas du GS, en observation.

La conclusion de l’essai était que le statut du GS était un indicateur fiable du stade de la maladie, permettant d’évaluer le statut régional de la maladie avec exactitude chez 95 à 98 % des patients, le risque de récidive étant 15 à 20 % plus élevé chez les patients ayant un GS positif. L’analyse des courbes de survie montrait des survies superposables entre les groupes GS négatif et absence de survenue d’une récidive ganglionnaire, supérieure à celle de ceux ayant eu un GS positif, cette dernière étant supérieure à celle des patients ayant eu une récidive ganglionnaire.

En conclusion, le statut du GS est essentiel pour classer les patients entrant dans un essai clinique et a fortiori dans un essai adjuvant.

Dr Nausicaa Malissen

 

N. Malissen n'a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications