Vous êtes ici

Réutilisation de thérapies ciblant la voie des MAP kinases chez des patients ayant précédemment échappés aux thérapies ciblées

PA3-3 : Rechallenge with previous treatments: targeted therapies - Paul Lorigan

 

Plusieurs cas cliniques rapportent l’efficacité d’un traitement par thérapie ciblée, à distance d’une progression secondaire à ce traitement, dans le mélanome métastatique, soit une réutilisation après un intervalle thérapeutique. En effet cette stratégie est déjà utilisée dans de nombreux cancers, notamment le cancer de l’ovaire et le cancer du poumon à petites cellules, permettant l’obtention d’une réponse thérapeutique chez la majorité des patients, les cellules tumorales n’étant plus résistantes au traitement. Il est à noter que l’intervalle thérapeutique entre la date d’arrêt et celle de réutilisation est important. Il est nécessaire de mettre en place dans le mélanome métastatique, un essai randomisé évaluant ce type de traitement séquentiel.

En revanche, les stratégies visant à traiter un patient par thérapie ciblée au-delà de la progression tumorale, courantes dans les cancers colorectaux et mammaires, se sont soldées par des bénéfices très modestes dans le mélanome.

Dr Nausicaa Malissen

 

N. Malissen a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications