Vous êtes ici

Spécificités chirurgicales de prise en charge des métastases cérébrales de mélanome

PA12-1 - Neurosurgical specificities of melanoma brain mets - J-M. Régis

 

Depuis des années, le dogme de prise en charge des métastases cérébrales dans le mélanome était que l’association exérèse chirurgicale + radiothérapie (RT) pan-encéphalique était supérieure à leur utilisation séparée. Cependant les nouvelles recommandations de l’ASRO (American Society for Radiation Oncology) proposent de limiter les indications de RT pan-encéphalique en raison de leur absence de bénéfice clinique démontré, et de la fréquence d’apparition de toxicités neurocognitives précoces.

Le gamma-knife permet la délivrance d’une forte dose de RT de façon très localisée avec un gradient abrupt de décroissance de dose permettant de préserver le parenchyme cérébral environnant. Son mode d’action supposé par le biais de cassures double brin d’ADN, conduisant à l’apoptose des cellules tumorales, est remis en question devant l’efficacité thérapeutique observée, bien supérieure à celle de la RT fractionnée. Des effets vasculaires ou immuns pourraient expliquer l’efficacité de ce type de traitement qu’il soit utilisé seul ou post-exérèse chirurgicale.

Ainsi, l’utilisation de la radiochirurgie « à la demande », c’est à dire au fur et à mesure de l’apparition de nouvelles lésions, parait une alternative intéressante, dont l’objectif premier est de préserver les fonctions cognitives. Il n’existe pas de contre-indication à la combiner avec différents traitements systémiques, ni concernant le nombre de lésions à traiter, seule la taille des lésions en fonction de leur localisation peut constituer un facteur limitant.

Dr Nausicaa Malissen

 

N. Malissen n'a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications