Vous êtes ici

Stratégies de prise en charge dans le mélanome métastatique

Scenarios given strategies – J.J. Grob

 

Nous avons à notre disposition des paramètres cliniques instantanés comme une photographie de la situation de notre patient à un temps donné (présence de métastases cérébrales, localisations secondaires engageant le pronostic vital, statut ECOG, taux de LDH élevé...), mais il faudrait également prendre en compte des paramètres dynamiques comme la cinétique de croissance tumorale (évaluée par exemple par 2 scanners à 1 mois d’intervalle). Ainsi, une maladie métastatique de cinétique rapide engageant le pronostic vital à court terme nous pousserait à choisir un traitement dont le délai d’action est court, avec un taux de réponse élevé, en acceptant une toxicité élevée. À l’inverse, le traitement d’une maladie de progression lente aurait pour objectif premier de ne pas être délétère et devrait prendre en compte de façon plus importante la qualité de vie. Il faudrait intégrer ces stratégies à notre pratique quotidienne et pour ce faire, mettre en place un essai thérapeutique prenant en compte la cinétique tumorale, par exemple en stratifiant les patients sur ses paramètres.

Parmi les biomarqueurs découverts et ceux à découvrir, certains expliqueront peut être les différentes cinétiques tumorales.

Laura Troin

 

L. Troin a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts en relation avec ces publications